Decor
Decor

Inventaire des pertes (fragments)

La mort de mon oncle, décédé le même jour que Jean Paul Sartre, est passée totalement inaperçue.

J’ai abandonné un jour tout espoir de devenir champion du monde de ski.

Le quatorze janvier 2009 Emmanuelle constate qu’elle a perdu, pour toujours, une taille de bonnet.

Tous les films tournés lorsque j’habitais en Afrique ne m’ont jamais été restitués.

Détruits, tous mes dessins d’enfant dans une inondation

Le même jour, j’ai perdu mon chat et mon chien. Mon chien a tué mon chat et mon père a fait tuer le chien.

Jetés après sa mort, tous les vêtements de ma mère que je rêvais de porter quand je serais grande.

Mon appartement a été totalement anéanti lors d’un attentat en 1976.

A 7 ans , elle se perd dans la foule du salon de l’enfance.

Je n’ai aucun souvenir de la chute à cause de laquelle j’ai souffert d’amnésie pendant quinze jours.

Egaré lors d’une bagarre, un exemplaire de « Los versos del capitàn », de Pablo Neruda.

Perdu, mon pucelage dans une camionnette sur la route entre Sens et Montargis.

« Après la pluie, le beau temps » livre de la bibliothèque rose emprunté à l’école et jamais rendu.

Ma mère a écrit ses mémoires pour transmettre son expérience ; elles n’ont jamais été publiées.

Tout ce temps perdu à discuter dans les bars...

"Moi et le théâtre" par Rafael Grassi | Chroniques jour après jour... | Focus sur Edwige Wood | Mariapia et Rafael | Chronique jour après jour / 2 | Inventaire des pertes (fragments) | Rafael Grassi primé ! | Focus sur Jean Jacques Palix | Reprise à la Maison des métallos | Atelier au collège sur Chronique des jours de pluie | Bonne année 2010 | Stage Le Corps en Jeu | Froid de Lars Norén à partir du 06 Mars 2011 | Reprise de Froid de Lars Norèn