Decor
Decor

En quelques mots

Sur scène, 6 acteurs et un plasticien tentent de représenter la déflagration intérieure provoquée par l’absence et le manque. Leurs postures évoquent tantôt une famille endeuillée, tantôt un fantôme qui ne veut pas se faire oublier. Leurs corps nous parlent tout autant de perte que de transmission. De ce qui demeure après… 

la scénographie est constituée d’éléments mobiles et précaires. Il ne s’agit pas de créer un décor fixe mais un dispositif en mouvement. la notion de trace et d’effacement est abordée à travers des matériaux éphémères comme la craie, le papier ou l’eau. Chaque matériau ou objet est l’occasion d’un nouveau tableau qui s’évapore sitôt qu’il est édifié comme pour souligner la fragilité de l’existence.

Comme dans une partition, chaque note joue son rôle, mais ne prend tout son sens qu’au contact des autres. Il n’y a pas de parcours psychologique, de personnages définis et stables, juste une interrogation constante sur ce qui est donné à voir comme surface de nous-même.

Dossier de presse | Journée Carte Blanche à Rafael Grassi | Les étapes du travail en images | En quelques mots | Articles de Presse | L’Equipe | Le travail de Rafael en images | Dossier Pédagogique